Apprendre à penser par soi-même commence dès le plus jeune âge !

Depuis un peu plus d’une année, nous proposons des animations dans les écoles maternelles et primaires, au cours desquelles les enfants sont sensibilisés à la méthode de la communauté de recherche philosophique, processus d’élaboration de la pensée qui consiste à mener une réflexion collective s’appuyant sur la richesse des différences présentes dans le groupe.
C’est l’occasion de la découverte de la capacité de chacun à développer et élaborer un raisonnement.

 

 

Première partie de l’animation

Elle se présente sous la forme d’un cercle de parole (technique empruntée à la méthode PRODAS, programme de développement affectif et social) favorisant l’écoute de soi, de l’autre et des émotions de chacun.
C’est une étape essentielle : avant de penser, il faut commencer par se libérer de ses émotions.

Seconde partie

Utilisation d’un texte, d’un conte, d’un extrait de livre, d’une chanson, de toute forme de support qui sera le point de départ à une communauté de recherche philosophique.
Les participants sont invités à relever les idées et les questions qui les ont marqués durant la lecture. La question de départ, à étudier ensemble, est choisie par le vote.

 

La méthode

La pratique de la philosophie permet de s’engager dans une discussion où s’intègrent des apprentissages qui sont de l’ordre du savoir (le sujet de la discussion), du savoir-faire (les habiletés de pensée) et du savoir-être (les attitudes permettant l’émergence de l’impartialité, de l’objectivité, de l’écoute attentive…). Il s’agit d’un exercice d’intelligence collective.

L’exercice est rigoureux et use de méthodes en lien direct avec la méthode scientifique : l’observation, l’expérimentation, l’essai-erreur. L’animation philosophique développe le sens de la logique, exerce la pensée et réconcilie avec la complexité de celle-ci.

L’animateur sera un guide, un arbitre garant des règles mais pas un maître à penser.

 

Objectifs:

– Interroger les valeurs ensemble, les questionner, les examiner et les remettre en question
– Donner à chaque citoyen la confiance dans sa propre capacité à penser, d’exercer son libre-examen
– Faire découvrir la capacité de chacun à développer et élaborer un raisonnement

 

Public: Groupes scolaires

Lieu: Mons

Partenaires: Ecole communale d’Hyon