Chargement Évènements

« All Évènements

LA LAÏCITÉ… AVENIR DES RELIGIONS ?

Quelle sera la spiritualité du prochain millénaire ? L’éclatement du paysage religieux va-t-il encore s’accentuer ? La laïcité va-t-elle encore évoluer ? Assistera-t-on à des recompositions inédites et donc à de nouvelles synthèses ?
Devant cette situation ouverte, nouvelle, inédite, la tentation est grande de se retirer sous sa tente et de durcir son identité. Ne faut-il pas, plutôt, risquer son identité, et oser rencontrer le visage de “l’autre” ? Entre la volonté de sauver ses positions à tout prix et celle de démissionner, pourquoi ne pas prendre le pari de la singularité et accepter le vertige du dialogue ?
Ce dialogue, au coeur d’une société pluraliste, Gabriel Ringlet a choisi de le mener aussi loin que possible, dans la loyauté et dans la fermeté, avec respect et détermination. Pour lui, la libre pensée est une bonne nouvelle, et la bonne nouvelle, l’Évangile, conduit à la liberté de pensée. A ses yeux, la laïcité est un formidable combat pour l’homme, pour son autonomie, pour sa liberté. La laïcité libère l’homme. Mais il affirme avec la même conviction que le christianisme est un formidable combat pour Dieu, pour son autonomie, pour sa liberté. Le christianisme libère Dieu. Il jette sur Dieu un regard qui appelle la laïcité. En ce sens, Dieu est peut-être bien plus laïque qu’on ne le pense généralement.

 

 

Nous vivons dans un monde de paradoxes. D’une part, quel contraste entre une partie de l’hémisphère nord de la planète, où la croyance en Dieu et les religions instituées sont en forte perte de vitesse, de plus en plus accélérée, et l’hémisphère sud surtout, où le sentiment religieux se renforce davantage chaque jour. Autre paradoxe : l’État se prémunit le plus contre l’intrusion du religieux là où les religions ne sont plus guère un danger de ce point de vue ; il manque en revanche très souvent d’outils légaux pour opérer la même séparation là où le religieux pèse le plus sur le politique. Peut-être faut-il dès lors commencer par opérer cette distinction, quand on parle de religion et de laïcité : laisser les religions oeuvrer en paix et remplir leur rôle dans la sphère civile ; consacrer un Etat qui se désintéresse complètement des conviction de ses citoyens. Il ne faut donc pas, à mes yeux, donner plus de sens à la laïcité qu’elle n’en a, car elle n’est jamais qu’un simple outil juridique pour affirmer l’indépendance du pouvoir civil. Rien de plus…

Détails

Date :
19/09
Heure :
19 h 30 min
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Extension de l’ULB
Téléphone :
0497/52 58 16
E-mail :
reniergodaux@skynet.be

Lieu

Maison des Associations La Louvière
Place J. Mansart 21-22
La Louvière, Hainaut 7100 Belgique
+ Google Map